Des partis.... démocratiques ???

Publié le par steph

 marianne-democratie-3.jpgCes dernières semaines, plusieurs informations sur la démocratie au sein des partis politiques ont fait l'actualité des nos journaux. Toutes ces informations me font me poser la question suivante : les partis politiques français sont-ils démocratiques ?

 

Voilà une question bien étrange dans un pays attaché à la démocratie et où les mouvements politiques devraient être les premiers défenseurs de cette idée ! Il semble qu'il soit plus facile de demander d'avantage de démocratie à des pays qui ne le sont pas que d'appliquer les règles démocratiques dans son propre parti !

 

Je n'évoquerai pas ici le Front National (où le culte du chef est la règle) ni le Front de Gauche qui aura l'occasion dans les prochains mois de démontrer que la démocratie est un exercice difficile entre ceux (le PC notamment) qui voudront des alliances avec le PS et ceux qui ont pour seul objectif d'enfoncer le gouvernement actuel.... Ambiance assurée !

 

Petit retour sur les péripéties de ces dernières semaines....

 

Quand l'UMP "apprend la démocratie" !

 Parodie-UMP-Piou-a-UMP-c-est-la-merde.jpgJe n'invente rien ! Suite à l'échec de la primaire parisienne de l'UMP, Jean François Copé a déclaré que son parti "apprenait la démocratie et que c'était un exercice difficile" !!! Ce que l'on savait déjà éclate au grand jour : sous l'ère Sarkozy, le parti du président n'était pas démocratique... Voir l'un des grands partis politiques de notre pays ne pas réussir à organiser une primaire de 30 000 votants est révélateur de l'état de celui ci ! La guerre des chefs déclenchée au lendemain de la défaite et dont le point d'orgue aura été le combat Copé / Fillon n'a pas fini de faire des ravages au sein de la droite (il n'y avait qu'à écouter Baroin ce dimanche pour en être convaincu). Tricheries et coups bas seront donc de mise dans les prochaines semaines du coté de l'UMP...

 

Des verts.... pas mûrs !

Une autre info sur le même sujet mais localement cette fois ci. La désignation de la tête de liste des verts aux municipales à Quimper. Qui a compris quelque chose ? Je pense que même les adhérents d'EELV ne comprennent pas les règles internes tant tout cela est compliqué. En gros, la tête de liste aurait été désignée par 10 adhérents d'EELV mais un non adhérent, qui siège au comité régional, trouve une anomalie et demande l'annulation du vote pour non respect des statuts. Finalement la tête de liste désignée, qui aurait du proposer une candidature féminine pour faire un tandem paritaire, recevra un rappel à l'ordre mais est confirmé dans sa position de tête de liste... Vous avez compris ? Moi pas...

 

Des socialistes incorrigibles !

Je pensais, sans doute naïvement, que les socialistes avaient retenu les leçons de 2008 et du pitoyable congrès de Reims où le parti avait montré à la France entière que les règles démocratiques c'était pour les autres... Mieux, la PS avait réussi sa primaire en 2011 où plusieurs millions de français s'étaient déplacés pour choisir François Hollande comme candidat à la Présidence de la République ! Le PS avait donc retenu les leçons du passé... et patatra ! Voilà 2013 et sa convention sur l'Europe ! Un tripatouillage des votes (extrèmement complexe) et voilà de nouveau le Parti Socialiste en ébullition ! Certes un accord a été trouvé permettant de ne pas repartir dans un psychodrame mais tout de même... Je ne vais pas rentrer ici dans l'ensemble des problèmes concrêts soulevés par cette convention Europe mais simplement proposer une méthode nouvelle et démocratique (Harlem, si tu lies ce blog....) :

   1- Envoi d'un ou plusieurs textes aux militants. Textes amendables.

   2- Réunion d'une commission nationale chargée de valider les votes du ou des textes et des amendements

   3- Retour d'un texte définitif non amendable aux militants qui se prononcent en sachant ce qu'il y aura vraiment dans le texte

 

C'est une méthose très simple et qui permettra à chacun de se positionner en connaissance de cause et non pas comme aujourd'hui où il faut voter oui à un texte pour voter des amendements qui ne seront peut être pas dans le texte final et sans lesquels on n'aurait peut être pas voté le texte... Vous avez suivi ?

 

Personnellement, j'ai voté "nul" à cette convention justement parce que mon accord au texte dépendait de l'adoption de certains amendements...

 

bulletin-vote.jpg


Publié dans Actu nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

basset 17/06/2013 18:37


J'ai apprécié ton analyse Steph, l'attitude de nos socialistes commence à me déprimer, un peu comme le temps. Le feulleton post Cahuzac laisse des traces, voire le résultat de la partielle. 


Il serait nécessaire que François mette un peu plus les points sur les i, et rappelle nos camarades à la raison, sinon bonjour les dégats. François a bien réagi sur M6 mais malgré tout je
m'inquiète. A plus camarade. Louis Basset Guilvinec