Le non cumul des mandats, c'est maintenant !

Publié le par steph

non-au-cumul-des-mandats1.png  

Le non cumul des mandats fait partie des engagements de François Hollande durant la campagne présidentielle mais aussi du projet porté par les candidats socialistes aux élections législatives. Bien sur, il est des sujets plus importants pour les français mais, comme le mariage pour tous ou le droit de vote des étrangers, cela fait partie des réformes de société réalisables dès le début de mandat.

 

Pourtant, on voit bien depuis quelques temps les freins mis par des élus qui pourtant défendaient cette idée en juin dernier au moment de se faire élire !

 

Les arguments des élus favorables au cumul des mandats ne tiennent pas la route ! Les plus souvent entendus sont le fait de ne pas être "déconnecté" des réalités ou encore de mieux connaître les problèmes et de pouvoir agir à deux niveaux... Comme si un parlementaire pouvait être déconnecté du terrain en passant au moins la moitié de son temps dans sa circonscription ! Sans compter qu'il peut être au contact des élus locaux chaque semaine ! Le député de ma circonscription, Jean Jacques Urvoas, ne cumule pas et il ne me semble pas qu'il soit déconnecté de la réalité !

 

Je crois pour ma part que les raisons sont ailleurs et révèlent un certain détournement de la démocratie ! Comment, en effet, imaginer qu'un parlemantaire (dont le travail est important quand il est bien fait) puisse occuper de manière réelle un autre mandat ? Bien sur, il délègue... alors pourquoi ne pas laisser son second mandat à un autre ?

 

Plusieurs "raisons" me semblent plus réelles sur cette volonté de cumuler mais bien sur elles sont difficilement avouables... J'en citerai trois principalement :

 

- La volonté de conserver le pouvoir et ainsi de mettre en place une sorte de "baronnie locale" donnant ainsi à une seule personne un pouvoir important dans un secteur donné.

 

- Le cumul des indemnités permettant sans doute de conserver un train de vie qui, lui, éloigne des réalités du terrain ! Sans compter que de cumuler des indemnités sans assurer complètement un de ses mandats me parait totalement indigne.

 

- La crainte de perdre un de ses mandats et de se retrouver non élu... Combien de fois ai-je entendu cela ! Il y a là détournement de la démocratie. Un élu est une personne qui donne de son temps pour le bien collectif un moment donné. Le carriérisme de certains élus est à mon sens contraire à cette règle. Combien d'élus ont toute leur vie vécu de mandats divers ou au sein de cabinets ? Comment ceux là peuvent-il comprendre la vie réelle ? Il est temps de revenir au rôle fondamental des élus : servir un temps donné puis revenir à la vie "réelle" ! En agissant de la sorte, ceux là participent au rejet de nos concitoyens vis à vis des élus de la République et se tirent une balle dans le pied !

 

Je pourrais aussi évoquer le nécessaire renouvellement ou encore la place des femmes...

 

Pour autant, je ne veux pas écrire un post à charge contre les élus ! Ils sont nécessaires et souvent donnent de leur temps au détriment d'autres activités. Mais le temps est venu de changer la donne !

 

Je voudrais terminer en apportant mon soutien à Harlem Désir sur ce sujet ! Il aura du mal à faire bouger les lignes mais il doit appliquer la règle du non cumul votée par les militants socialistes en 2010 (que la direction précédente n'a pas réussi à faire appliquer !) dès 2014 au sein du Pari Socialiste !

 

Je vous invite aussi à lire la tribune de 39 députés socialistes contre le cumul des mandats (dont nos camarades Chantal Guittet et Annick Le Loc'h) !

 

Le non cumul des mandat, c'est dès 2014 !


 

 

Publié dans Actu nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article